SAIGNEMENT DE NEZ

Mon enfant saigne du nez, que faire ?

Hémorragie nasale chez les enfants.

L’hémorragie nasale ou épistaxis est très fréquente chez les enfants et ne doit pas être préoccupante dans la mesure où ne suit pas un choc à la tête. Faisons le point sur les saignements de nez et sur les premiers gestes pour stopper l’hémorragie.

Votre enfant saigne régulièrement du nez ? Certes impressionnant mais rien d’alarmant car l’épistaxis touche bon nombre de jeunes et moins jeunes enfants mais aussi des adultes. Voyons ensembles les causes des saignements de nez, les gestes préconisés pour stopper l’écoulement de sang et les solutions médicales.

L’hémorragie nasale c’est quoi ?

C’est le saignement du nez suite à la rupture de vaisseaux sanguins présents dans les narines.
Le saignement de nez peut survenir spontanément sans une raison précise ou être provoqué par différents facteurs, plus ou moins banaux.
Le saignement de nez n’est pas préoccupant et peut survenir à tout âge plus ou moins fréquemment.

Quelles peuvent être les causes du saignement de nez ?

Bien que l’hémorragie nasale puisse survenir sans raison précise, les principales causes sont les suivantes :
Un petit choc au nez, par exemple un ballon reçu sur le nez, un coup de coude…
Lorsque l’enfant en bas âge se gratte le nez
Lorsque l’enfant se mouche le nez très fort
Une fracture du nez
Une faiblesse au niveau des veines variqueuses
Une altitude élevée ou autre changement de pression atmosphérique (plongée…)
Un corps étranger dans le nez
Une trop longue exposition au soleil ce qui assèche les parois internes du nez ou encore de fortes chaleurs
Une infection telle que la sinusite

Les gestes en cas de saignement de nez

Il convient en premier lieu de faire asseoir l’enfant avec le dos droit et la tête légèrement penchée en avant et ce afin d’éviter que le sang ne s’écoule dans la gorge.
Pincez ensuite la narine entre vos doigts afin de créer un point de compression pendant une petite dizaine de minutes, toujours la tête penchée en avant.
Si l’enfant est en âge de le faire, installez-le accoudé sur une table et positionnez son doigt sur sa narine de manière à comprimer les vaisseaux.

Des mèches spécifiques vendues en pharmacie peuvent également être utilisées pour arrêter l’hémorragie. Il s’agit de mèches constituées de fibres qui favorisent l’arrêt du saignement.

A défaut, des petites mèches de coton peuvent être utilisées. La mèche devra être conservée pendant une trentaine de minutes avant d’être retirée en douceur.

Si les saignements de nez sont fréquents chez votre enfant, il peut être utile de davantage humidifier l’environnement dans lequel il vit, notamment la chambre à coucher.
Lors d’une consultation chez un médecin ORL, une cautérisation de la narine en question pourra vous être conseillée.

En cas de saignement répété et persistant chez votre enfant, ou encore si le saignement survient suite à un choc violent sur la tête, suite à une chute, ou s’il s’accompagne de vomissement, de fièvre, consultez votre médecin.

olfa hafsi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page