L’orientation sexuelle de votre adolescent

Pendant l’adolescence, les ados se mettent à percevoir leurs camarades comme des amis et des partenaires romantiques ou sexuels potentiels. C’est une partie normale du développement. Les pensées de nature sexuelle peuvent être intenses ou déroutantes. Quelle que soit l’orientation de votre ado, il est important de lui faire savoir que vous l’aimez inconditionnellement et que vous l’acceptez tel qu’il ou elle est.

Qu’est-ce que l’orientation sexuelle?

L’orientation sexuelle désigne le genre (traditionnellement masculin ou féminin, sans toutefois s’y limiter) vers lequel une personne est attirée. Les adolescents ont une orientation sexuelle même s’ils n’ont pas encore d’activités sexuelles. En général, les gens se définissent de l’une des façons suivantes :

  • Hétérosexuel : Se dit quelqu’un qui est attiré par une personne du sexe opposé. On peut aussi le désigner d’« hétéro » ou de « straight ».
  • Homosexuel : Se dit de quelqu’un qui est attiré par une personne du même sexe. Les femmes attirées par d’autres femmes sont appelées « lesbiennes » et les hommes attirés par d’autres hommes, « gais ». Le terme « gai » peut également désigner les homosexuels des deux sexes.
  • Bisexuel : Se dit de quelqu’un qui est attiré par deux ou plusieurs genres.
  • Pansexuel : Se dit de quelqu’un qui est attiré par quelqu’un d’autre sans considération pour son genre ou son sexe, y compris les personnes qui ne s’identifient pas comme simplement homme ou femme.
  • Demisexuel : Se dit de quelqu’un qui ne ressent de l’attirance sexuelle qu’après avoir formé un lien émotionnel fort avec une autre personne.
  • Asexuel : Se dit de quelqu’un qui ne ressent pas d’attirance sexuelle pour une autre personne.

À quoi ressemble la vie des ados qui explorent leur orientation sexuelle?

Lorsque quelqu’un révèle qu’il n’est pas hétérosexuel, on dit souvent qu’il « sort du placard » ou « fait son coming out ». Le processus de découverte de l’orientation sexuelle peut commencer :

  • par des fantasmes ou des rêves;
  • lorsque l’ado s’aperçoit qu’il est attiré par une personne du même genre;
  • par le sentiment d’être différent de ses amis et de ses camarades de classe;
  • par une expérience sexuelle.

Ces sentiments peuvent provoquer une certaine incertitude chez l’ado, laquelle peut être aggravée par :

  • la réprobation sociale qui accompagne la non-hétérosexualité,
  • des connaissances insuffisantes,
  • la peur des réactions des amis et de la famille,
  • la peur d’être rejeté par ses amis et sa famille,
  • le manque de modèles non hétérosexuels,
  • le peu d’occasions de socialiser avec des ados qui ressentent les mêmes choses.

Que faire si je pense que mon ado se pose des questions sur son orientation sexuelle ou qu’il vient de m’annoncer sa non-hétérosexualité?

Ce peut être une période perturbante, mais également passionnante pour votre ado qui s’ouvre à ce qu’il est. Voici quelques suggestions pour l’aider :

  • Aimez et soutenez votre ado. Faites-lui savoir que vous l’aimez quelle que soit son orientation sexuelle.
  • Attendez qu’il soit prêt à en parler. Certaines personnes ne sont pas prêtes à annoncer leur orientation sexuelle avant l’âge adulte. Certains ados se confieront à un frère ou une sœur, un cousin ou un ami avant d’en parler à l’un de leurs parents.
  • Reconnaissez son courage à être sorti du placard.
  • Faites preuve d’ouverture. Évitez le jugement et les blâmes.
  • Continuez de faire ce que vous avez toujours fait ensemble.
  • Demandez-lui ce qu’il veut de vous. Votre ado veut peut-être seulement que vous l’écoutiez et vous montriez positif.

Parfois, les parents amènent leur adolescent chez le médecin pour obtenir un « diagnostic ». Aucune prise de sang ou autre test ne permet d’établir l’orientation sexuelle. Ce n’est pas une maladie.

Comment aider mon adolescent à se sentir plus à l’aise de parler de sexualité?

  • La chose la plus importante, c’est de faire savoir à votre ado que vous l’aimez.
  • Soyez disponible et ouvert si votre adolescent désire parler, mais ne l’y forcez pas.
  • Envisagez de parler de sexualité après avoir regardé une émission de télévision ou un film avec lui ou après avoir lu un livre sur le thème de la non-hétérosexualité.
  • Encouragez votre ado à parler de sa santé sexuelle à un pédiatre, un médecin de famille, un autre professionnel de la santé ou un adulte en qui il a confiance. Ces personnes l’aideront peut-être à trouver des moyens d’affronter la pression des camarades, le harcèlement ou l’intimidation dont il peut être victime.

Si mon ado n’est pas hétérosexuel, aura-t-il des problèmes de santé?

Le fait de ne pas être hétérosexuel ne pose aucun risque pour la santé. Cependant, les adolescents non hétérosexuels sont plus vulnérables à la dépression et au suicide.

  • Tous les adolescents qui ont une vie sexuelle active devraient subir régulièrement des tests de dépistage des infections transmises sexuellement (ITS).
  • Quiconque a des relations anales non protégées présente un risque élevé d’ITS. Des pratiques sexuelles sécuritaires, telles que l’usage d’un condom, contribuent à réduire le risque d’infections.
  • Encouragez votre ado à parler avec un professionnel de la santé en qui il a confiance de tous les moyens pour avoir des relations sexuelles sécuritaires.
  • Les garçons et les filles devraient se faire administrer le vaccin contre le virus du papillome humain (VPH). Ce vaccin est généralement administré entre l’âge de neuf et 13 ans, de préférence avant le début de toute activité sexuelle. Un ado peut toutefois le recevoir après l’âge de 13 ans. Informez-vous auprès de votre professionnel de la santé pour en savoir plus.
  • Le test Pap est recommandé à toutes les femmes entre le début et le milieu de la vingtaine.
  • La crainte du jugement des autres, du rejet ou de l’intimidation peut inciter des jeunes non hétérosexuels à maintenir leur orientation sexuelle secrète, même auprès de leurs amis et de leur famille. Ils peuvent alors être plus à risque de troubles affectifs, comme l’anxiété et la dépression. Soutenez votre enfant et aimez-le inconditionnellement.

olfa hafsi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page