Les régimes : Informations pour les ados

On les voit partout, ces messages qui te conseillent de changer ton apparence physique — dans les magazines, dans les médias sociaux, à la télévision, sur des affiches et au cinéma. Ils peuvent aussi venir des membres de ta famille, de camarades, d’entraîneurs, de professionnels de la santé et même d’étrangers.

L’un des messages les plus forts transmis aux adolescents concerne la minceur, la quantité de muscles et l’absence de masse graisseuse. D’après les images et les mots utilisés, la minceur ou la musculature s’associe à la beauté, au bonheur et au contrôle de sa vie. Pourtant, dans la vraie vie, il existe des gens heureux et prospères de toutes les formes et de toutes les tailles.

En plus de la pression exercée pour avoir le corps « idéal », de nombreux messages portent sur la façon de perdre du poids ou de changer ta silhouette. Lorsqu’on entend parler de « régime », on pense généralement à moins manger ou à manger autrement pour tenter de perdre du poids.

Le savais-tu?

  • Environ 1 adolescente sur 2 et 1 adolescent sur 4 ont essayé de se mettre au régime pour changer leur silhouette.
  • Plus d’1 fille sur 3 qui a un poids santé essaie tout de même de suivre un régime.
  • Les régimes peuvent entraîner de dangereux troubles de l’alimentation.

Par rapport aux adolescents qui ne se mettent pas au régime, ceux qui en suivent :

  • sont susceptibles d’être PLUS lourds lorsqu’ils seront de jeunes adultes.
  • sont moins satisfaits de leur poids.
  • ont tendance à se « sentir gros » même s’ils ne le sont pas.
  • ont une moins bonne estime de soi.
  • se sentent moins près de leur famille et moins attachés à leur école.
  • ont l’impression d’avoir moins de contrôle sur leur vie.
  • sont plus susceptibles d’adopter des comportements de perte de poids malsains, comme le recours aux pilules amaigrissantes, aux laxatifs ou aux vomissements après les repas.
  • sont plus susceptibles d’avoir un parent qui critique leur poids, les encourage à se mettre au régime ou est lui-même préoccupé par son poids.

J’entends beaucoup parler des effets négatifs de l’obésité. Qu’y a-t-il donc de mal à se mettre au régime?

De nombreux adolescents décident de se mettre au régime pour tenter de changer leur silhouette et se sentir mieux dans leur peau. Malheureusement, ce n’est pas un choix santé, ça ne fonctionne généralement pas et ça peut t’inciter à te fixer des objectifs de perte de poids malsains.

À cause des régimes, tu peux te sentir :

  • affamé et obnubilé par la nourriture (tu y penses constamment),
  • distrait et fatigué,
  • triste et démotivé (tu n’as envie de rien faire),
  • frileux et étourdi,
  • privé des aliments que tu aimes.

Chez les filles, les régimes peuvent provoquer une irrégularité ou un arrêt des menstruations. Chez les garçons, le taux de testostérone baisse.

Certaines formes de régime peuvent être dangereuses pour ta santé, comme sauter des repas, consommer des pilules amaigrissantes ou des laxatifs, adopter un régime-choc ou te faire vomir après les repas.

Tu es encore en croissance et tu as besoin d’une quantité d’éléments nutritifs suffisante pour être en santé. Si tu élimines complètement un groupe alimentaire ou que tu consommes trop peu de calories pendant que tu es encore en croissance, tu risques d’en constater de graves effets négatifs sur ta santé. Pour être en bonne santé, chacun doit inclure des matières grasses, des glucides et des protéines dans son régime.

De nombreux adolescents parlent de leur poids. N’est-il pas normal de s’inquiéter?

Il est normal que les adolescents soient conscients de leur image, mais il n’est ni normal ni sain d’avoir honte de ton corps, de t’inquiéter constamment de ton poids ou de te sentir coupable de manger. Tu as alors un schéma corporel négatif. Les adolescents qui se trouvent dans cette situation risquent aussi de manquer de confiance dans d’autres aspects de leur vie.

Si tu t’occupes bien de ton corps en adoptant une saine alimentation et en faisant de l’activité physique, tu auras choisi un excellent moyen de te sentir mieux dans ta peau. Il est important de connaître la quantité et la qualité des aliments que tu consommes, mais tu ne devrais pas être obsédé par la question.

Voici quelques conseils pour adopter une saine alimentation :

  • Mange des aliments variés tous les jours.
  • Mange un déjeuner, un dîner et un souper tous les jours.
  • Mange quand tu as faim et arrête quand tu es rassasié.
  • Déguste des aliments de tous les groupes alimentaires chaque jour.
  • Préfère l’eau aux boissons gazeuses, aux boissons pour sportifs, aux boissons énergisantes ou aux jus.
  • Privilégie des aliments riches en fibres céréalières comme le son, le blé et le seigle, y compris les céréales ou les barres de céréales.
  • Quand tu manges à l’extérieur, arrête de manger quand tu n’as plus faim. Rappelle-toi que dans la plupart des restaurants (particulièrement les restaurants-minute), les portions sont plus grosses que ce que la plupart des gens ont besoin de manger au cours d’un repas.
  • N’utilise pas les aliments pour te réconforter quand tu t’ennuies, que tu es triste ou bouleversé.
  • Il n’y a rien de mal à manger des « aliments poubelles » de temps à autre.

Que puis-je faire d’autre?

L’activité physique est un aspect important de la santé et t’aide à te sentir bien dans ta peau. Tous les jours, consacre du temps à une activité qui te plaît, avec des personnes qui t’intéressent. L’exercice peut être devenu malsain s’il est lié à l’alimentation et à la modification de ta silhouette, si tu te sens coupable de ne pas pouvoir faire d’exercice ou si tu ne peux pas t’arrêter même si tu es fatigué, blessé ou malade.

Si tu t’inquiètes trop de ton poids ou si ton image nuit à ton bonheur, essaie d’en parler à un adulte en qui tu as confiance, comme un parent, un enseignant, un entraîneur ou un médecin.

olfa hafsi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page