Les enfants handicapés et leur impact sur la famille

Les enfants handicapés et leur impact sur la dynamique familiale…

En premier lieu, les enfants handicapés influencent les différents membres et les relations existant au sein de la famille. Il faut garder à l’esprit que cette condition impliquera différentes difficultés à différents stades du cycle de vie de la personne, ce qui peut se traduire par des tensions entre les membres de la famille.

Si ces tensions ne sont pas comprises et gérées, il est normal que surgissent différents conflits. Le couple peut, d’une part, commencer à se distancer et à cesser de communiquer efficacement, ce qui le précipitera dans un cercle vicieux de mal-être qu’il sera très difficile d’endiguer.

D’autre part, peut apparaître des conflits avec l’enfant handicapé dans le mesure où nous pourrions le surprotéger et restreindre son autonomie, ne reconnaissant pas les capacités dont il dispose et qui ne sont pas affectées ou qui le sont juste partiellement, lesquelles pourraient lui permettre de profiter d’un plus grand degré d’indépendance. Par ailleurs, des problèmes entre frères peuvent surgir parce qu’ils peuvent se voir imposer davantage de responsabilités ou des responsabilités qui ne correspondent pas à ceux qui ne présentent pas de handicap. En outre, un sentiment de déni ou de honte inhérent à la situation qu’ils doivent vivre pourrait voir le jour.

Cette situation peut nais non seulement générer mal-être et tension, mais également influencer de manière positive la famille. En effet, cela peut renforcer les liens familiaux, favoriser la cohésion et la proximité entre les différents membres. En d’autres termes, cela peut améliorer la résilience de chacun.

Les enfants handicapés et l’impact sur la santé des membres de la famille…

Tout ce dont nous avons parlé jusqu’à présent n’affecte pas de la même manière les différents membres de la famille. Comme il est facile de l’imaginer, cette situation familiale, sociale, professionnelle et économique peut influencer sur la santé de tous les membres de la famille, mais surtout de celui ou de ceux qui s’occupent de la personne handicapée.

Pour cette ou ces personnes, une responsabilité excessive dans la prise en charge de l’autre peut entraîner l’apparition d’un important mal-être émotionnel. Il est normal que des sentiments de tristesse, de colère, d’anxiété ou de culpabilité découlent de la situation vécue et des propres émotions négatives ressenties.

Cette situation affecte non seulement au niveau psychologique, mais peut également influencer le fait que ces personnes se sentent plus fatigués et épuisés que d’habitude, de sorte qu’elles perçoivent que leur santé physique se détériore. Comme nous l’avons précisé antérieurement, avoir des enfants handicapés peut générer des difficultés supplémentaires, mais celles-ci peuvent être transformées en situations positives si nous apprenons à les gérer correctement… Travaillons pour le bien-être de tous !

olfa hafsi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page