Le temps d’écran et les médias numériques : des conseils aux parents d’enfants d’âge scolaire et d’adolescents

De nombreux parents s’inquiètent du temps que leurs enfants passent à utiliser les médias. Les parents indiquent qu’environ 36 % de leurs enfants de dix à 13 ans passent au moins trois heures par jour devant leurs appareils numériques pour autre chose que le travail scolaire. C’est au moins 21 heures par semaine!

Lorsqu’ils sont devant leurs écrans, les enfants ne sont généralement pas en train d’apprendre, d’interagir avec leurs amis et leur famille, de jouer ou de profiter du plein air. Le temps d’écran en solitaire accroît également le risque d’exposition à un contenu négatif ou nuisible.

Que peuvent faire les parents? En fait, il y a beaucoup à faire. Le secret consiste à porter attention, à participer et à donner l’exemple de saines habitudes médiatiques. Voici quelques suggestions précises, de même que d’autres ressources pour explorer la question plus à fond.

GÉREZ l’utilisation des écrans en adoptant des plans, des règles et des limites.

  • Faites un plan médiatique familial, revoyez-le ou révisez-le régulièrement, y compris le temps individualisé et les limites de contenu.
  • Envisagez de demander à votre enfant ou à votre adolescent de vous remettre son téléphone à une heure donnée à la fin de la journée, pour ne pas être interrompu par des appels téléphoniques ou des messages textes pendant les périodes en famille.
  • Soyez présents et participez lorsque vos enfants et adolescents utilisent des écrans et, dans la mesure du possible, regardez le contenu ensemble et discutez-en.
  • Découragez la multiplication d’activités médiatiques, particulièrement pendant la période des devoirs.
  • Informez-vous des options de contrôle parental et des paramètres de confidentialité.
  • Obtenez les mots de passe et les codes de connexion des appareils de vos enfants ou de vos adolescents, de même que ceux de leurs comptes dans les médias sociaux, afin de garantir leur sécurité en ligne et de suivre leurs profils et leurs activités en cas d’inquiétude.
  • Parlez à vos enfants et à vos adolescents des comportements acceptables et inacceptables en ligne.

Favorisez une utilisation CONSTRUCTIVE des écrans, pour donner du sens au temps d’écran.

  • Assurez-vous que les activités quotidiennes ont la priorité : interactions personnelles, sommeil et activité physique.
  • Encouragez votre enfant à regarder des émissions au contenu pédagogique, comme les émissions sur la nature, les sciences, les arts, la musique ou l’histoire.
  • Aidez vos enfants et vos adolescents à choisir un contenu adapté à leur âge et à la phase de leur vie.
  • Faites partie de la vie médiatique de vos enfants. Par exemple, participez à leurs jeux vidéo et posez-leur des questions sur leurs expériences et leurs rencontres en ligne.
  • Demandez à l’école, au programme parascolaire ou au milieu de garde de votre enfant si un plan de littératie numérique et d’utilisation des écrans est mis en œuvre.

DONNEZ L’EXEMPLE d’une saine utilisation des écrans, car vos enfants vous regardent.

  • Examinez vos propres habitudes d’utilisation des médias : prévoyez du temps pour les loisirs, les jeux extérieurs et les activités.
  • Évitez de texter ou de porter des écouteurs pendant la conduite automobile, la marche, le jogging ou le vélo.
  • Prévoyez des périodes quotidiennes sans écran, particulièrement pendant les repas familiaux et pour socialiser.
  • Éteignez les écrans lorsque personne ne les utilise, y compris la télévision en arrière-plan.
  • Évitez les écrans au moins une heure avant le coucher, et maintenez les écrans pour un usage récréatif hors des chambres à coucher.

Quand est-ce que c’est trop?

Soyez à l’affût des signes qui démontrent que l’utilisation des écrans devient un problème. Par exemple :

  • Votre enfant se plaint de s’ennuyer ou d’être malheureux s’il n’a pas accès aux technologies.
  • Il adopte un comportement oppositionnel si vous lui imposez des limites de temps d’écran.
  • L’utilisation des écrans empiète sur son sommeil, l’école ou ses interactions personnelles.
  • Le temps d’écran nuit aux jeux hors-ligne, aux activités physiques et à la socialisation avec les amis et la famille.
  • Des émotions négatives surgissent après les interactions en ligne, la pratique des jeux vidéo ou le textage.

Parlez avec le médecin de votre enfant si ces signes persistent ou s’ils perturbent la vie familiale.

olfa hafsi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page